Daisuke

Daisuke

My new website

http://www.daisukebike.be
daisukebike@yahoo.com

Un globe-trotteur M. Joël de Bermond

FrançaisPosted by Daisuke Sunday, October 30 2011 13:13:02
Un Métropolitain qui effectuait le tour du monde en tricycle a été mortellement blessé, hier, par une voiture lors de son passage en Calédonie. Un de nos correspondants l’avait rencontré quelques heures avant son décès.


Joël de Bermond vivait un rêve. Effectuer le tour du monde en tricycle. Il l’a en partie réalisé avant que la mort ne vienne le faucher sur la RT1, au nord de Moindou alors qu’il se rendait à Bourail.Cet homme de 64 ans était parti de Narbonne en mars dernier sur son étrange mécanique. Un tricycle sur lequel on pédale allongé. Une position plus confortable pour lui qui avait subi quelques années plus tôt un traumatisme crânien.

Malgré le mât qu’il avait arrimé à son engin, et le gilet fluorescent qu’il y avait accroché, Joël de Bermond a été percuté par l’arrière, hier, par le conducteur d’une voiture qui n’a pas fait attention à lui, sans doute ébloui par le soleil couchant. Il était 17h30, dans un virage à droite. La victime a été violemment projetée vers le bas-côté de la route. Très grièvement blessé, il est mort quelques instants plus tard au dispensaire de La Foa.Le hasard a voulu que le matin même, Francis Juliard, notre correspondant de Boulouparis, fasse la rencontre et une rapide interview de ce personnage haut en couleur.Après son départ de Narbonne le 20 mars, Joël de Bermond a d’abord fait le chemin de Saint-Jacques de Compostelle en Espagne. Il a alors accroché à son engin la coquille de Saint-Jacques à côté du drapeau de l’association Fausi (France aide urgence secours internationale). Il est allé ensuite au Portugal, aux Açores, puis au Canada, qu’il a traversé d’un océan à l’autre, et est ensuite remonté jusqu’en Alaska.Avant de rejoindre la Calédonie, il a parcouru la Corée du Sud, les îles méridionales du Japon et Taïwan.

Aperçu le week-end dernier par des centaines de gens à Nouméa, il remontait vers Bourail et comptait rejoindre des proches à Koné. Le voyageur comptait finir sa grande boucle par Dubaï et le Moyen Orient. Joël de Bermond vivait en totale autonomie, transportant sa tente comme un escargot sa coquille, mais son sourire et son engin insolite faisaient qu’il était très souvent invité à dormir chez des habitants. L’aventurier avait déjà parcouru plus de 15 000 kilomètres. Il est la la 50e victime de la route en Calédonie.

  • Comments(0)

Fill in only if you are not real





The following XHTML tags are allowed: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. CSS styles and Javascript are not permitted.